Loading icon

Jardinage : Comment utiliser et entretenir votre pulvérisateur ?

pulverisateur jardin

Pour l’entretien de votre jardin, vous venez de faire l’acquisition d’un pulvérisateur. Un outil beau, indispensable qui vous aide à répandre les produits liquides ou en poudres pour traiter efficacement le jardin. Mais vous avez du mal à l’entretenir en retour. Il ne faut plus en faire un casse tête. Ces conseils vous faciliterons la compréhension pour un usage plus aisé. Nous commençons avec le pulvérisateur à gâchette. Pour l’entretienir :

  • ne stockez jamais un pulvérisateur contenant un reste de préparation : celle-ci perd rapidement ses propriétés, et est susceptible d’endommager l’appareil (corrosion, bouchage de la buse…)
  • après utilisation, il est nécessaire que vous rinciez l’appareil à l’eau claire et en effectuant une mise en pression légère pour nettoyer le tuyau, la lance et l’embout;
  • il peut arriver que les joints se dessèchent : lubrifiez-les de temps à autres avec de la graisse ou de la vaseline
  • ne pas laissez des résidus dans le réservoir 

En ce qui concerne l’utilisation :

  • Ne laissez pas les appareils et les produits à la portée des enfants;
  • Ne faites pas de mélange. Utilisez un pulvérisateur spécifique pour chaque produit incompatible;
  • Respectez les dosages : les produits de traitement et engrais mal dosés nuisent à l’environnement et à votre santé;
  • Ne pulvérisez pas durant les périodes de pleine floraison afin de protéger les abeilles et autres insectes auxiliaires;
  • Protégez-vous si vous manipulez des préparations chimiques : gants, manches longues, lunettes, masque de protection… de plus ;
  • Ne pulvérisez pas au pic de la chaleur. Traitez en début et en fin de journée, s’il n’y a pas de vent
  • Ne pulvérisez pas si la pluie menace : le lessivage des produits ruinera leur efficacité et polluera le sol.
Le pulvérisateur à pression préalable : il permet de traiter des bosquets ou de petits arbustes grâce à un système de pompage qui met le liquide sous pression. Il confère une autonomie de quelques minutes et se porte à l’épaule ou sur le dos.  Ce Point d’utilisation  est important, une partie du réservoir doit rester vide, afin de permettre la compression de l’air. Il n’est pas question de remplir le pulvérisateur jusqu’en haut, l’indicateur de niveau « max » doit être respecté.

Le pulvérisateur à pression entretenue : moins courant que le second, il oblige l’utilisateur à pomper en permanence pour la mise en pression mais possède une performance de pulvérisation supérieure. Il est adapté aux grands jardins ou potager.

Le pulvérisateur électrique : réservé aux professionnels, il est indiqué pour les très grandes surfaces. La pompe fonctionne avec des batteries rechargeables qui remplacent l’action musculaire

Pour finir, les conseils d’entretient sont valables pour tous les types de pulvérisateurs que vous utiliserez.