Loading icon

Jardinage : Comment installer son potager ?

Comment installer son potager ?

S’occuper de son potager est une passion pour beaucoup de gens, moi y compris. Vous aurez la possibilité de manger des légumes que vous avez planté vous-même. C’est tellement amusant et relaxant, alors pourquoi ne pas essayer?

Je vous suggère pour commencer de choisir soigneusement l’emplacement de votre potager. N’oublier pas qu’il doit être ensoleillé, ouvert au sud et protégé du vent (quitte à installer une haie), mais le terrain doit aussi être profond (au moins 30 cm de terre au-dessus de la roche mère) et plat. Pour un potager destiner à subvenir au besoin de quatre personnes 300m2 serait l’idéale. Si vous débuté, il vaut mieux de commencer avec 100m2 et cultiver principalement les légumes. Néanmoins prévoyez un agrandissement au cas où.

Avant de créer un potager, il faux d’abord dessiné un plan, cette procédure est très intéressante:

  • Divisé le terrain en carrés ou en rectangles, la ligne droite permettant de simplifier le travail du sol, l’arrosage et toutes les tâches de jardinage.
  • Le diviser en parcelles de 1,20 m de largeur, séparées par des allées larges d’au moins 60 cm pour libérer le passage à une brouette.
  • Marquer l’emplacement de l’arrivée d’eau (qui doit être central pour les tuyaux microporeux, l’aspersion…).
  • Pour gagner de la place, ne pas oublier que grillages et autres supports verticaux peuvent accueillir de nombreux légumes grimpants

Apres avoir aménagé le sol, il faut achetez les semences. Des graines pour un potager de deux personnes:

  • Carotte: 1 g de graines (de 1/5 à 1 sachet)
  • Courgette: 1 ou 2 pieds
  • Haricot: 150 g de graines environ pour des haricots verts, 200g pour des secs
  • Poireau: 10 pieds ou 0,2g de graines
  • Aneth: 1 ligne, soit ¼ de sachet de graines (à semer entre les rangs de légumes)
  • Fleurs: 2 plants de bourrache; 10 tubercules de dahlia; 20 plants de d’œillet d’inde

IL est bon de savoir que pour acheter, vous vous rendez dans une jardinerie, sur les marchés et les horticulteurs locaux. En ce qui concerne les semences dès mars en intérieur, à partir d’avril quand les gelées ne sont plus à craindre.